imagerie thermique

Objectif

Améliorer la santé des sols et des plantes

À quoi sert l'imagerie thermique ?

Depuis des générations, les agriculteurs et agricultrices parcourent leurs champs à la recherche de signes de stress ou de maladies. Cette méthode traditionnelle prend du temps et peut être souvent laborieuse lorsque les cultures évoluent.

Les survols aériens par drone permettent de combiner à la fois une caméra infrarouge et une caméra visuelle afin de créer une vision des cultures qui normalement serait invisible à l’œil nu.

Cette vision met notamment en évidence les différences entre les plantes saines et les plantes en détresse. Elle permet de distinguer, via la chaleur des surfaces, les conditions de sols susceptibles d’influencer, par exemple, la levée ou l'assèchement rapide des surfaces. L'imagerie permettra la mise en place de mesures de conservation des ressources et de planification des travaux. L'imagerie 3D sera aussi disponible à la planification de vos projets

Dans le présent contexte de changements climatiques, l’imagerie thermique et 3D sont ni plus ni moins qu’un outil de plus à considérer dans la mise en œuvre de pratiques plus durables.

Le même procédé pourrait également être adopté par des institutions soucieuses du bien être de ses citoyens et citoyennes, projetant par exemple d'améliorer leurs conditions de vie estivales en repérant les zones chaudes des villes.

Actions possibles

  • Évaluation de plusieurs paramètres de l’état des cultures et des sols à l’échelle du champ

  • Création de cartes de cultures et de sols

  • Détection et gestion de l’eau disponible pour les plantes

  • Optimisation de la régie de l'irrigation et des cultures par rapport aux pentes, au type de sol...

  • Identification du stress hydrique de tous les plants et sous diverses conditions météorologiques

  • Association du stress hydrique aux conditions environnementales

  • Ajout d'îlots de fraîcheur

DJI_0648.JPG

© Photo : André Pinel

Vue de la FETE par drone

DJI_0649.JPG

 © Photo : André Pinel

Imagerie thermique de la FETE par drone

(La clarté des couleurs est proportionnelle à la chaleur, de manière à ce que les zones violettes soient les plus fraîches, et les zones jaunes les plus chaudes.)

© Photo : Yvon Jolivet