Évaluation de l'état des sols

Les services relatifs à l'état des sols sont des actions régulières au sein de Terre-Eau et intègrent l'évaluation de paramètres d'ordre physique, biologique et chimique.

Certains volets visant la décarbonation (absorption de CO2) de l'atmosphère demeurent expérimentaux à ce stade. Un exemple des actions issues d'un volet expérimental est le broyage et la météorisation du schiste, qui permet d'augmenter le volume de sol disponible pour le développement racinaire.

Chez Terre-Eau, les recommandations issues de l'évaluation de l'état des sols sont vues comme un investissement, dont les résultats pourront être perceptibles encore dans 50 ans. Travailler et soigner les sols est donc une action prise en faveur de ses petits-enfants!

Objectifs possibles

Améliorer la santé des sols et les rendements des cultures

Participer à la décarbonation de l'atmosphère

20210929_123320[1].jpg

© Photo : Terre-Eau

À quoi sert une évaluation de l'état des sols ?

L’évaluation de l’état des sols (EES) permet de diagnostiquer les sols et planifier des correctifs en cas de limites.

La dégradation de la structure du sol est la cause la plus fréquente des baisses de rendement ou de la faible rentabilité des cultures. C’est donc un sujet important ! La bonne connaissance des sols et leur santé permet également la meilleure gestion possible des parcelles et des cultures.

L’EES donne une idée de la capacité de drainage de surface, évalue les signes d’érosion ou de battance et permet l’examen des profils de sol à des endroits stratégiques. Elle pourra aussi être combinée à des résultats au sein de différents autres volets (microclimatologie, éléments disponibles, développement racinaire, etc.).

 

La première étape de cette évaluation consiste en l’analyse du profil du sol et de ses différents paramètres : couleur, densité, texture, aération... , et ce, dans toutes les couches du profil. Ce diagnostic va permettre de mettre en place différentes actions selon la raison de votre démarche (implantation de nouvelles cultures, résolution de problèmes de drainage ou de surdrainage, topographie accidentée…).

 

Il est intéressant de noter qu’il existe énormément de variabilité inter, mais également intra-champs. Plusieurs profils effectués dans des endroits stratégiques des parcelles permettront d’avoir une idée réelle de la santé et de la capacité de vos sols.

Source : Adapté du MAPAQ

Actions envisageables

  • Profils de sols

  • Mise en relation avec les services en microclimatologie pour un profil géophysique détaillé (En savoir plus)

  • Utilisation potentielle de cultures de couverture

  • Travail adapté du sol, du sous-sol et de la roche mère (exemple ci-dessous: broyage et météorisation du schiste)

  • Analyse des limites et bénéfices liés à un surplus d'eau ou à un sol surdrainé

  • Amélioration de la capacité d’infiltration des sols

  • Aménagements de contrôle d’érosion

  • Aide à la planification des rotations

~85-90 cm

schiste.jpg

© Photo : Terre-Eau

Volume potentiel de sol pouvant être travaillé et servir de puits de carbone (décarbonation) et d’eau grâce au développement racinaire facilité.

Photos et vidéo prises lors du broyage et de la météorisation du schiste

schiste 2.jpg

© Photo : Terre-Eau

schiste 3.jpg

© Photo : Terre-Eau

© Vidéo : Terre-Eau

© Photo : Yvon Jolivet